E-12.01, r. 2 - Règlement sur les espèces fauniques menacées ou vulnérables et leurs habitats

Texte complet
2. Sont désignées, comme espèces fauniques vulnérables, les espèces suivantes:
1°  parmi les poissons:
a)  l’alose savoureuse (Alosa sapidissima);
b)  le chevalier de rivière (Moxostoma carinatum);
c)  l’éperlan arc-en-ciel, population du sud de l’estuaire du Saint-Laurent (Osmerus mordax);
d)  le fouille-roche gris (Percina copelandi);
e)  le méné d’herbe (Notropis bifrenatus);
2°  parmi les amphibiens:
a)  la rainette faux-grillon de l’Ouest (Pseudacris triseriata); l’habitat de la rainette faux-grillon de l’Ouest correspond à un «territoire constitué de milieux humides permanents ou temporaires et de milieux terrestres, servant à la reproduction, à l’alimentation, au repos ou à l’hibernation de cet amphibien, identifié par un plan dressé par le ministre»;
b)  la salamandre pourpre (Gyrinophilus porphyriticus);
3°  parmi les tortues:
a)  la tortue des bois (Glyptemys insculpta); l’habitat de la tortue des bois correspond à «un territoire constitué d’un cours d’eau et d’une bande de terrain, de chaque côté de celui-ci, servant à la reproduction, à l’alimentation ou au repos pour cette tortue, identifié par un plan dressé par le ministre»;
b)  la tortue géographique (Graptemys geographica);
4°  parmi les oiseaux:
a)  l’aigle royal (Aquila chrysaetos);
b)  l’arlequin plongeur (Histrionicus histrionicus);
c)  le faucon pèlerin anatum (Falco peregrinus anatum); l’habitat du faucon pèlerin anatum correspond à «un territoire constitué de parois rocheuses, de falaises et de perchoirs, servant à la chasse, à la nidification, à l’alimentation ou à l’élevage des jeunes, identifié par un plan dressé par le ministre»;
d)  le garrot d’Islande (Bucephala islandica);
e)  la grive de Bicknell (Catharus bicknelli);
f)  le petit blongios (Ixobrychus exilis);
g)  le pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus);
5°  parmi les mammifères:
a)  le caribou des bois, écotype forestier (Rangifer tarandus caribou); l’habitat du caribou des bois, écotype forestier, correspond à «un territoire forestier fréquenté par le caribou et servant à la mise bas, au rut ou à l’alimentation hivernale de ce caribou, identifié par un plan dressé par le ministre»;
b)  l’ours blanc (Ursus maritimus).
D. 1006-2009, a. 2.