P-9.1 - Loi sur les permis d’alcool

Texte complet
76. Un titulaire de permis de bar ou de restaurant pour vendre peut, durant les heures où il exploite son permis, vendre des boissons alcooliques dans une chambre de son établissement, s’il s’agit d’un établissement d’hébergement touristique pour lequel il est permis, en vertu de la Loi sur les établissements d’hébergement touristique (chapitre E‐14.2) et des règlements, d’utiliser l’appellation «hôtel», «motel» ou «auberge».
Il peut aussi installer, avec l’autorisation de la Régie, un dispositif qui répond aux normes prévues par règlement et en vertu duquel une personne peut en tout temps se servir elle-même dans une chambre d’un tel établissement touristique.
1979, c. 71, a. 76; 1986, c. 96, a. 27; 1987, c. 12, a. 53; 1997, c. 43, a. 875; 2000, c. 10, a. 28.
76. Un titulaire de permis de bar ou de restaurant pour vendre peut, durant les heures où il exploite son permis, vendre des boissons alcooliques dans une chambre de son établissement, s’il s’agit d’un établissement touristique pour lequel il est permis, en vertu de la Loi sur les établissements touristiques (chapitre E‐15.1) et des règlements, d’utiliser l’appellation «hôtel», «motel» ou «auberge».
Il peut aussi installer, avec l’autorisation de la Régie, un dispositif qui répond aux normes prévues par règlement et en vertu duquel une personne peut en tout temps se servir elle-même dans une chambre d’un tel établissement touristique.
1979, c. 71, a. 76; 1986, c. 96, a. 27; 1987, c. 12, a. 53; 1997, c. 43, a. 875.
76. Un détenteur de permis de bar ou de restaurant pour vendre peut, durant les heures où il exploite son permis, vendre des boissons alcooliques dans une chambre de son établissement, s’il s’agit d’un établissement touristique pour lequel il est permis, en vertu de la Loi sur les établissements touristiques (chapitre E‐15.1) et des règlements, d’utiliser l’appellation «hôtel», «motel» ou «auberge».
Il peut aussi installer, avec l’autorisation de la Régie, un dispositif qui répond aux normes prévues par règlement et en vertu duquel une personne peut en tout temps se servir elle-même dans une chambre d’un tel établissement touristique.
1979, c. 71, a. 76; 1986, c. 96, a. 27; 1987, c. 12, a. 53.
76. Un détenteur de permis de bar ou de restaurant pour vendre peut, durant les heures où il exploite son permis, vendre des boissons alcooliques dans une chambre de son établissement, s’il s’agit d’un établissement hôtelier pour lequel il est permis, en vertu de la Loi sur l’hôtellerie et des règlements, d’utiliser l’appellation «hôtel», «motel» ou «auberge».
Il peut aussi installer, avec l’autorisation de la Régie, un dispositif qui répond aux normes prévues par règlement et en vertu duquel une personne peut en tout temps se servir elle-même dans une chambre d’un tel établissement hôtelier.
1979, c. 71, a. 76; 1986, c. 96, a. 27.
76. Un détenteur de permis de bar ou de restaurant peut, durant les heures où il exploite son permis, vendre des boissons alcooliques dans une chambre de son établissement, s’il s’agit d’un établissement hôtelier pour lequel il est permis, en vertu de la Loi sur l’hôtellerie et des règlements, d’utiliser l’appellation «hôtel», «motel» ou «auberge».
Il peut aussi installer, avec l’autorisation de la Régie, un dispositif qui répond aux normes prévues par règlement et en vertu duquel une personne peut en tout temps se servir elle-même dans une chambre d’un tel établissement hôtelier.
1979, c. 71, a. 76.